Quatrième place, quartième prix…

L’année 2013 commence bien. Depuis le 6 janvier dernier j’ai été désigné lauréat à l’issue du Concours de Poésie « Meilleurs vœux pour la Côte d’Ivoire ».  Et, ce jeudi 10 janvier, c’est l’Assemblée nationale d’Abidjan qui a servi de cadre pour abriter la cérémonie de remise de prix. Une cérémonie sobre mais combien riche en émotions. Une cérémonie qui s’est déroulée en présence du Président du Parlement, Guillaume Soro. C’est d’ailleurs ce dernier qui a initié ce concours. «Je me réjouis de voir que tous les Lauréats sont des jeunes(…)  La Côte d’Ivoire a des raisons d’espérer », a-t-il indiqué.

« Au total, 83 textes ont été envoyés par les candidats. Un jury composé d’universitaires et d’hommes de lettres a ensuite lu les poèmes sans les noms des auteurs,  pour bien garder l’anonymat » ont expliqué les organisateurs. A l’issue de cette compétition donc  5 lauréats ont été désignés vainqueurs :

KISSY CEDRIC MARSHALL avec son poème intitulé « AURORE » occupe la première place et remporte une  tablette tactile, un Dictionnaire Larousse et une enveloppe de 200.000Fcfa. C’est TIANGBO ANGE-DIEUDONNE avec son poème intitulé « A L’ENCRE DU BONHEUR » qui occupe la seconde place et  remporte un mini PC portable, un Dictionnaire Larousse et une enveloppe de 200.000Fcfa. La troisième et la cinquième place sont respectivement occupées par KOUAME KHAN avec son poème « BIENHEUREUSE MÈRE » (qui remporte un Smartphone, un Dictionnaire Larousse et une enveloppe de 150.000Fcfa) et ATTO AYID NOELLE-EDITH pour « L’ÉLIXIR DE MES PENSÉES POUR TOI MA PATRIE » qui remporte un Dictionnaire Larousse et une enveloppe de 125.000Fcfa.

Moi j’occupe la quatrième place avec mon « Rêve en couleurs ». J’ai donc reçu un Dictionnaire Larousse et une enveloppe de 125.000Fcfa.

Une initiative à encourager

Toutes les occasions sont bonnes pour apporter ce qu’on peut à la Côte d’Ivoire. Et quand on nous demande de le faire avec des vers, le poète que je suis ne peut rester insensible. J’ai postulé à ce concours afin d’exprimer ce que j’espère pour la Côte d’Ivoire, mais aussi et surtout parce que j’encourage toutes les initiatives qui vont dans le sens de la promotion de la culture ivoirienne et je dirai même plus de l’écriture par les jeunes ivoiriens.

C’est l’occasion ici de remercier et féliciter les organisateurs avec à leur tête le Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, mais aussi tous les membres du jury qui ont permis à ma table d’accueillir un quatrième prix ( les 3 autres sont : « Meilleur Blogueur Francophone 2008 » et « Meilleur blog de journaliste d’Afrique de l’Ouest« . Prix Harubuntu 2011 ). C’est surtout mon premier prix littéraire.

Cela n’est que l’ombre  d’une aventure littéraire à venir, qui pourrait débuter dans quelques mois seulement.






Réagir

Réactions