Pointe noire Life : Episode 2 : Les billets (sales et déchirés) circulent quand même !

Ici à Pointe Noire, il ne faut pas avoir peur de l’allure répugnante des billets de banque. Ils gardent leurs valeurs en dépit de tout. Certains sont perforés  ou déchirés de haut en bas . D’autres sont noircis par la crasse qui vous restent sur les doigts.

L’odeur que dégagent les billets de banque est à vous faire éternuer sans fin. Mais qu’importe ! Les chauffeurs de taxi, les vendeuses et même les entreprises ne se soucient pas de cette apparence et de ces défauts. Et cela n’est pas fait pour encourager la population à une bonne conservation des billets de banque. Ces billets que, sous certains cieux, on refuserait à la moindre égratignure, les habitants de Pointe Noire les prennent avec joie.

On ne les plie pas. On les froisse et on les attache comme du vieux chiffon. Le plus important, c’est sa valeur. « Un billet neuf et un vieux billet n’ont-il pas la même valeur ? Un billet de 10 000 francs sale et déchiré ne vaut-il pas plus qu’un billet neuf de 2000 francs ? » demande en rigolant un chauffeur de taxi. Ici à Pointe Noire, l’argent circule. Sous toutes ses formes, ses couleurs et ses odeurs.

Réagir

Réactions