Être supporter, c’est supporter !

Sabri Lamouchi. Un nom qui était jusque-là inconnu, est devenu célèbre. Très célèbre. Et cette célébrité est due au fait qu’il est (au risque de me tromper) l’entraîneur le plus insupportable que la Côte d’Ivoire ait connu. Et cela n’est pas le fait de mauvais rendements. Bien au contraire, l’équipe ivoirienne a réussi à se qualifier pour le mondial « Brésil 2014 ». « C’était sa mission », lancent ses quelques supporters.

1426470_10201096711324159_1040204214_n

Photo prise sur Facebook

La majorité des amoureux de football réclame le départ de l’entraineur des éléphants de Côte d’Ivoire pour deux principales raisons. C’est « un stagiaire à peine sorti de l’école» qui dirige la « première équipe africaine » (classement FIFA).

[Certains joueurs de l’équipe sont plus expérimentés que l’entraîneur, et Lamouchi semble n’avoir aucune influence sur  »son » équipe, selon ses détracteurs. ]

De ce point de vue, nombre d’amateurs du ballon rond sont certains que la participation de la Côte d’Ivoire à la Coupe du monde 2014  est un échec assuré. « Même si notre poule semble abordable, nous ne passerons pas le premier tour avec un entraîneur inexpérimenté » craignent les anti-Lamouchi. Et sur la page facebook «Virer Lamouchi maintenant » (qui compte 20 000 fans) la grogne monte.

La seconde raison de ce « mariage-non-consommé » entre les Ivoiriens et l’ex-joueur de l’Olympique de Marseille (2005-2006 selon Wikipedia), c’est son salaire exorbitant de près de 130 millions de francs CFA. Et la comparaison est toute de suite faite avec l’ancien entraîneur François Zahoui, qui lui « est un joueur et un entraîneur expérimenté, Ivoirien et qui touchait à peine 3 millions de francs». Quarante fois moins. Il a pourtant emmené l’équipe ivoirienne en finale de la Coupe d’Afrique de 2012; avec aucune défaite. Il a été par la suite éjecté. Pourquoi ? On le saura peut être un jour. Ou peut être jamais.

Et donc, c’est le désamour. « On ne supporte pas Lamouchi », crient-ils. Mais au fond, quel est le sens du mot/verbe « supporter ».

SupporterMazo

Crédit photo : www.caric-actu.com

Selon la définition classique « Un Supporter » est un « Partisan d’une équipe ou d’une personne à qui il apporte son soutien exclusif ». Le verbe supporter, lui, dans son premier sens signifie « Soutenir, porter » et dans un second sens il veut dire « endurer, subir ». Mieux (ou pire c’est selon),  supporter c’est, dans un troisième sens, « Tolérer une personne dont la présence est désagréable ».

Cette définition colle bien avec l’état des lieux actuels. Ceux qui ne veulent pas de lui, sont en train de le supporter… malgré eux. Et de toutes les façons, ils n’ont pas le choix. D’ailleurs certains se flagellent en se surnommant « Supporters Mazo ». Et c’est exactement ça avec Sabri Lamouchi. Et visiblement ils devront faire avec. Le Fédération ivoirienne de football (FIF), ne semble pas avoir l’intention de lâcher son protégé. Et ceux qui (r)appellent François Zahoui de toutes leurs forces ne se feront pas entendre. Un nouveau slogan est né : « Être Supporter change avec Lamouchi ».

Et pour remuer le couteau dans la plaie, je vous propose de lire ce post que j’avais écrit en 2012 (Remix de 2008)

Réagir

Réactions