En Côte d’Ivoire, il y a plus d’abonnés mobiles que d’habitants

L’Autorité de Régulation des Télécommunications/Tic en Côte d’Ivoire (ARTCI) a sorti son rapport du premier trimestre 2016 dans le secteur des Télécoms. Première remarque : les abonnés mobiles ne cessent de croître. 24 554 491 abonnés sur une population de 22.671.331 habitants (RGPH mai 2014, INS). Bien sûr, il ne s’agit pas d’individus. C’est le nombre de cartes SIM activées. Quand on sait qu’en terre d’Eburnie, certains ont deux, trois voire quatre cartes SIM à leur actif.

Orange Côte d’Ivoire, N°1 sur le téléphone fixe et le mobile 

Un peu plus de 24 millions donc selon la répartition suivante : Orange Côte d’Ivoire se taille la part du lion avec 11 253 361 abonnés soit 45,83% de parts de marché. L’Opérateur qui fête cette année ses 20 ans est (pour)suivi par MTN Côte d’Ivoire avec 7 904 339 abonnés soit 32,19% de parts de marché. Moov Côte d’Ivoire avec ses 21,98% de parts de marché totalise, quant à lui, 5 396 791 d’abonnés. Sur l’ensemble des réseaux, 99% des abonnés mobiles (de chaque opérateur) sont des clients prépayés.

Une petite analyse du taux d’évolution dans le secteur des mobiles permet de voir que Orange Côte d’Ivoire progresse de 4,22% (par rapport à décembre 2015). MTN Côte d’Ivoire et Moov Côte d’Ivoire perdent quelques points avec respectivement -2,78% et -0,21%.

Taux dévolution abonnés mobiles

Source Rapport ARTCI mai 2016

Dans le secteur de la téléphonie Fixe, le pays totalise 280 904 abonnés. C’est Côte d’Ivoire Telecom qui est en tête avec 268 626 abonnés, vient ensuite MTN Côte d’Ivoire avec 12 278 abonnés.

Internet mobile : MTN Côte d’Ivoire en tête, baisse générale des abonnements

Premier constat. En Côte d’Ivoire, 98,40% des abonnés à internet le font à partir d’un mobile (soit 6 717 616) contre 1,60% d’abonnés sur le fixe ( 109 492).

Le marché de l’internet fixe est dominé par Aviso avec ses 61 306 abonnés, suivi par MTN Côte d’Ivoire avec 39 823 abonnés. Loin derrière, VIP Net (2219 abonnés), Yoomee (6084 abonnés) et ALink Telecom (60 abonnés) ferment la marche.

Pourtant, en termes d’évolution par rapport aux derniers résultats (de décembre 2015), Yoomee affirme sa présence. L’Opérateur suisse est déterminé à se faire une place au moins dans le secteur de l’internet fixe. 8,62% d’abonnés en plus. C’est le plus fort taux sur les trois derniers mois dans l’internet fixe. Vient Aviso avec 5,86% de nouveaux abonnés. VIP Net est à -0,94%. MTN Côte d’Ivoire connait une forte baisse avec -10,68%. Enfin ALink Telecom dégringole à -49,58%.

taux dévolution internet fixe

Source Rapport ARTCI mai 2016

Sur le mobile, ils sont au total 6 717 616 à être abonnés à internet. Les deux premiers opérateurs sont au coude à coude avec une légère avance pour MTN Côte d’Ivoire qui totalise 2 910 211 d’abonnés soit 43,32%. Devant Orange Côte d’Ivoire, 2 702 203 abonnés soit 40,23% de parts de marché. Moov Côte d’Ivoire ferme la marche avec 1 105 202 d’abonnés soit 4,45% de parts de marché.

Cependant, en analysant la courbe de progression, on se rend bien compte que les chiffres sont fortement négatifs sur le 1er trimestre 2016. Et cela pour tous les opérateurs. Notamment chez Moov Côte d’Ivoire (-32,94%) et Orange Côte d’Ivoire (-29,27%). MTN Côte d’Ivoire s’en sort avec une baisse de -7,13%.

taux devolution internet mobile

Source Rapport ARTCI mai 2016

Mobile Money : Moov en forte progression

Les chiffres sont encourageants chez Moov Côte d’Ivoire. Même s’il est en fin de classement avec 384 584 comptes, l’opérateur de téléphonie enregistre une forte progression sur son service Moov Money (ex-Flooz). +17,82%. Cela est certainement dû à la forte opération lancée sur l’étendue du territoire pour expliquer le changement de nom mais aussi acquérir de nouveaux abonnés à ce service de portefeuille électronique. Chez ses concurrents, Orange Money a 4 281 994 d’abonnés, avec une légère baisse de –1,44% par rapport à décembre 2015. MTN Mobile Money, avec 1 339 751 abonnés, chute à -64,62%.

taux devolution mobile money

Source Rapport ARTCI mai 2016

Téléchargez toutes les statistiques

Réagir

Réactions