Concours #MerciProf : L’histoire de Kian Samuel Dion et de N’guetta Sasso*

La remise des récompenses aux lauréats,  le mercredi 5 novembre 2014, a marqué la fin du concours #MerciProf lancé par la Fondation Mtn. Ceci dans le cadre de la 20è journée mondiale des enseignants. Trois récits sélectionnés par le jury et plébiscités par les internautes, ainsi que le professeur mis à l’honneur dans l’histoire qui a recueilli le plus de votes. La remise de lots s’est faite au cours d’une cérémonie conviviale. L’occasion pour les participants et les organisateurs de se rencontrer et d’échanger sur la question de l’éducation en Côte d’Ivoire. « Nous avions à cœur de reconnaître le rôle des enseignants qui accomplissent chaque jour leur travail de transmettre le savoir à nos enfants et ceci parfois dans des conditions difficiles », a notamment déclaré Jocelyn Adjoby, Secrétaire Exécutif de la Fondation en rappelant que « le budget 2014 de la Fondation est d’un milliard de FCFA dont plus de 70 % alloué à l’éducation ».

28 récits ont été réceptionnés entre le 24 septembre et le 5 octobre. Un jury mixte a été constitué. Il était composé de collaborateurs de la Fondation MTN, de membres extérieurs, ainsi que de Fraternité Matin, partenaire de cette édition. En ligne de mire, « la valorisation des enseignants de la Côte d’Ivoire, la diffusion du goût de l’écriture et la création de contenu local de qualité ayant attrait à l’éducation en Côte d’Ivoire ». Le jury a retenu les 3 meilleures histoires qui ont ensuite été soumises au vote « du public ». Celui-ci a désigné l’histoire « Pari réussi » de M. Kian Samuel Dion à la tête de ce concours avec plus de 300 votes. Le récit d’un ancien élève en classe de terminale au Lycée Adama Sanogo en 2012, intitulé « mon prof à moi », est arrivé en deuxième position avec 250 votes. Enfin, avec 187 votes, la troisième place est revenue à l’histoire « Merci maitre René » de M. Sesse Kevin ancien élève de l’EPP Baptiste de Koumassi en 2000. M. Yao René, l’instituteur dont il s’agit a été un déclic dans la vie de cet élève, et surtout l’un des principaux artisans de son succès dans ses études. Après l’obtention d’une licence, il poursuit aujourd’hui avec détermination ses études en droit des affaires.

remisediplomeauvainqueuraccompagnedesonsprofesseurD’un prof de math à un autre. L’histoire de Kian Samuel Dion et de N’guetta Sasso

1999. Kian Samuel Dion est élève au Lycée Moderne Nangui Abrogoua 2 d’Adjamé (commune populaire d’Abidjan). Son professeur de mathématiques de la Seconde à la Terminale se nomme N’guetta Sasso. Ce professeur chevronné, grâce à qui une classe de Terminale C voit le jour et obtient un taux de réussite de 100% au Baccalauréat Série C l’année de sa création. Un enseignant que l’ancien élève ne pouvait oublier.

Et pour lui le concours #MerciProf est l’occasion de « rendre hommage à son professeur ». Dans son texte, Samuel redit à quel point l’engagement de ce professeur a changé sa vie et permis qu’il devienne professeur de mathématiques à son tour.

« Je donne cours tous les jours à des élèves dont les familles n’ont pas toujours les moyens de prendre en charge leur scolarité ou de les accompagner dans leur apprentissage scolaire. Beaucoup viennent en cours sans stylo tout simplement parce qu’ils ne peuvent pas en acheter. Quand je vois mon ancien élève qui est devenu professeur de mathématiques, je suis heureux et fier» s’est réjouit N’guetta Sasso, père de deux enfants. «Je vois ma mission d’enseignant comme un engagement complet : soit tu fais tout ce que tu peux, soit tu démissionnes ! », a-t-il martelé.

*Billet Sponsorisé

Réagir

Réactions