Classement des meilleures entreprises en Afrique. La Côte d’Ivoire présente mais perd des points

ant

L’hebdomadaire Jeune Afrique a sorti récemment un « Hors série » qui met en avant les 500 premières entreprises africaines et les 30 managers qui font bouger le continent.  A l’analyse, même si la tête des classement est fortement occupé par des pays anglophones tels que l’Afrique du Sud, l’Angola, le Nigeria, l’Algérie (pour ne citer que ceux-là) la Côte d’Ivoire (avec 21 entreprises dans le palmarès général) fait bonne figure. De toute évidence, les entreprises ivoiriennes portent encore les stigmates de 10 années de crise socio politique. Et le conflit (post) électoral de 2010 et 2011 n’a pas arrangé les choses. Pourtant, en dépit de tout, elles essaient de sortir la tête de l’eau et parfois de garder leurs statuts d’entreprises influentes… au moins en Afrique de l’ouest. Décryptage.

NB : Tous les chiffres mentionnés ci-dessous sont exprimés en dollars américains.

Pour cette treizième édition du palmarès de Jeune Afrique, la société algérienne d’hydrocarbure SONATRACH  occupe la première place (au classement général) pour la deuxième année consécutive avec un chiffre d’affaire de 58 793 251 000 et un résultat net (en 2011) 9 305 439 000.

La première entreprise ivoirienne dans le classement est la « Société Ivoirienne de Raffinage (SIR) » qui occupe le rang de 73e (contre 68e au classement de 2011). Avec un chiffre d’affaire de 1 9 48 523 000 et résultat net en baisse à – 3 117 000. En deuxième position le Groupe SIFCA ((Société Immobilière et Financière de la Côte Africaine) qui occupe la 183e place au classement général (178e l’année dernière) avec un chiffre d’affaire de 738 592 000 et un résultat net de 108 118 000. Le groupe est suivi de « Cargill West Africa » la société d’Agro-Industrie qui se retrouve à la 198e place au classement général (168e en 2011) avec un chiffre d’affaire 670 846 000 et un résultat net de 2 978 000.

Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE, 236e au classement général contre 189e en 2011) avec un chiffre d’affaire de 548 642 000 et un résultat net de 12 104 000, est la quatrième entreprise ivoirienne a figurer dans ce palmarès.

Au milieu du classement (265e rang contre 239 en 2011) le groupe d’hydrocarbure « Petroci » se frotte les mains avec un chiffre d’affaire de 481 353 000 et un résultat net de 37 222 000. 6e entreprise ivoirienne dans le classement : Orange côte d’Ivoire. Elle entre dans le classement et occupe la 270e place avec un chiffre d’affaire de 465 046 000. Un opérateur mobile suit un autre. MTN Côte d’Ivoire passe du rang de 243e (en 2011) à celui de 279e au classement général.

SANIA CIE (entreprise agro-industrielle) est la 8e société ivoirienne à figurer dans le palmarès. Avec un chiffre d’affaire de 367 112 000 et un résultat net de 8070, elle est classée 320e contre 265e l’an dernier.

La « Société Multinationale de bitumes » gagne 21 places et se positionne 348e  avec 326 186 000 de chiffre d’affaires et 5 518 000  comme résultat net.

L’opérateur de téléphonie fixe « Côte d’Ivoire Telecom » se retrouve à la 372e place et perd 44 marches (328e au classement 2011) avec un chiffre d’affaire de 305 445 000.

Elle aussi perd 49 places et se trouve à la 382e marche au classement général. La Compagnie d’hydrocarbure « Total Côte d’Ivoire » s’en sort tout de même  avec un chiffre d’affaire de 294 074 000 et un résultat net de 6 007 000.

12e société ivoirienne parmi les 500 meilleures entreprises africaines, la SAPH gagne 103 places et se hisse au 396e rang. Avec 277 671 000  de chiffre d’affaire et 64 388 000 de résultat net. Le « Groupe Eurofind Afrique » lui perd 70 place pour être classé 417e avec un chiffre d’affaire 260 101 000. Le Groupe « Bolloré Africa Logistics Côte d’Ivoire » (qui n’était pas dans le classement de 2011) fait son entrée en lice et se retrouve 434e avec un chiffre d’affaire de 244 870 000  et un net résultat de 3 864 000.

La « Compagnie de Distribution de Côte d’Ivoire » gagne pour sa part 4 places. 452e cette année avec un chiffre d’affaire de 233 606 000 et un résultat net de 2 457 000.  De la 350e place en 2011, « OUTSPAN Ivoire » (Agro-Industrie) se retrouve dans ce classement au 455e rang au classement général. Chiffre d’affaire 232 860 000 et un résultat net de 496 000.

Pas de quoi non plus à être ivre de joie chez « SOLIBRA » qui perd 79 places par rapport au classement 2011. Avec un chiffre d’affaire de 230 953 000  et un résultat net de 29 051 000, la société de brasserie se retrouve 457e sur 500.

466e au classement général : « PROSUMA » ; Le spécialiste de la grande distribution était classé 385e l’année dernière. Il engrange toute  de même un chiffre d’affaire de 225 720 000 et un résultat net de 1 980 000.

De la 419e place (en 2011) à la 477e pour ce classement 2012, « INDUSTRIAL PROMOTION SERVICES WEST AFRICA » s’en tire avec un chiffre d’affaire de 218 602 000. Nestlé Côte d’Ivoire passe de la 371e (en 2011) à la 480e place avec un chiffre d’affaire de 217 455 000 et un résultat net de 1 515 000.

C’est le « Groupe CFAO Côte d’Ivoire » qui est le 21e ivoirien à figurer dans le classement 2012. Même s’il fait son entrée dans ce palmarès, il est néanmoins à la 487e place.

Bonne figure en Afrique de l’Ouest

Dans une sous région où prospère Télécom et Pétrole, les pays anglophones sont toujours en tête. Le Nigeria affiche un taux de croissance d’environ 8,7%. Sur 150 entreprises, c’est d’ailleurs une Nigériane qui est sur la plus haute marche du podium : « MTN Nigeria ». Classé 26e dans toute l’Afrique, l’entreprise s’en sort avec un chiffre d’affaire de 5 038 871 000.

La première entreprise de Côte d’Ivoire dans ce classement Ouest africain est la « Société ivoirienne de Raffinage ». Ce sont au total 36 entreprises ivoiriennes qui y sont présentes. Des entreprises aux nombres desquelles « NSIA Participations SA » 86e (200 273 000 de chiffres d’affaires et 17 385 000 de résultat net), Yeshi Group, 84e avec un chiffre d’affaire de 199 259 000  et 10 769 000 de résultat net.

Des compagnies ivoiriennes se suivent.  « Unilever Côte d’Ivoire » 91e (avec 183 552 000 de chiffres d’affaire et 9 275 000 de résultat net) et « Shell Côte d’Ivoire » 92e (chiffre d’affaire 180 755 000 et résultat net 2 195 000).

Avec le rang de 96e sur 100, le groupe « Olam Ivoire » atteint les 165 840 000 de chiffre d’affaire et 230 000 de résultat net.

Dernière entreprise ivoirienne, 145e sur 150 (feu) « AIR IVOIRE » s’en tire avec un chiffre d’affaire de 92 890 000 et un gros déficit dans le résultat net. – 45 457 000.

Classement par secteur

Sur les 100 premières entreprises agro-industrielles, 9 entreprises ivoiriennes se signalent. La première occupe la 14e place : « SIFCA ». Elles est suivi de CARGILL WEST AFRICA (18e), SANIA Cie (25e), SAPH( 33e), OUTSPAN IVOIRE (40e) et NESTLE Côte d’Ivoire (42e). Ferment la marche la Société Ivoirienne des Tabacs (SITAB, 60e ) avec un chiffre d’affaire de 152 064 000, PALMCI (61e, 149 232 000 de chiffre d’affaire et 12 076 000 de résultat net). Enfin, Les Grands Moulins d’Abidjan, 74e, avec 124 937 000 de chiffre d’affaire et 3 628 000 de résultat net).

Solibra est la seule entreprise à figurer dans le classement des 50 premières entreprises de boissons en Afrique. 15e au classement.

Dans les télécoms sur les 50 meilleurs opérateurs africains, trois sont ivoiriens. Orange Côte d’Ivoire (23e), MTN Côte d’Ivoire (26e) et Côte d’Ivoire Telecom (31e).

Dans le secteur pétrolier, un groupe africain se hisse parmi les 10 premiers. La SIR (7e) est suivi de trois autres entreprises.  PETROCI (31e), SOCIETE MULTINATIONALE DE BITUMES (43e) et Total Côte d’Ivoire (50e sur 50).

Dans le Secteur des BTP et des mines aucune compagnie ivoirienne ne figure dans le TOP 50. Et dans le domaine des matériaux de construction, SOCIMAT est la seule société ivoirienne. 44e sur 50 elle a un chiffre d’affaire de 100 522 000 et un résultat net de 3 658 000.

Sur les 50 premières entreprises de distribution l’Afrique du sud rafle les 13 premières places. La Côte d’Ivoire insère 3 entreprises. Au 26e rang la Compagnie de Distribution en Côte d’Ivoire, ensuite Prosuma 28e et Bernabé Côte d’Ivoire en 42e place avec un chiffre d’affaire de 50 455 000 et un résultat net de 2 326 000.

Dans le top 50 du secteur du transport aussi la Côte d’Ivoire se signale avec deux entreprises. Classé 21e Bolloré Africa Logistique Côte d’Ivoire devance son homologue Olam Ivoire classé 27e.

Réagir

Réactions