Can 2013. Les Eléphants « piétinent » les Aigles de Tunis :3 à 0

C’était un challenge risqué. Mettre Didier Drogba et Kolo Touré sur le banc de touche et montrer une composition peu habituelle. L’entraîneur de l’équipe ivoirienne Sabri Lamouchi l’a fait. Cela lui a réussi. Ce soir nous avons vu une équipe vivante. Des éléphants qui voulaient prendre leur revanche (battus en 1996 en Afrique du Sud par la Tunisie 3 à 1) et qui voulaient redorer l’image un peu ternie par la prestation contre le Togo.

En première mi-temps, on a vu une attaque qui marque. Menée par Yao Kouassi Gervais (Gervinho) et Yaya Touré. Un milieu qui fait tourner le ballon et actif sur les récupérations. On a aussi vu une défense solide et prudente qui n’a pas hésité à replier quand il le fallait. On a vu une équipe de football qui mérite son rang de 14e mondial. Dès l’entame du match dans cette deuxième rencontre les pachydermes se sont créés de nombreuses occasions de but. Obligeant les Tunisiens à courir après.

20 e minutes belle talonnade de Traoré et Yao Kouassi Gervais inscrit le premier but. Là où ils auraient relâché par le passé, l’équipe ivoirienne à continuer obligeant à mainte reprise le gardien tunisien à sortir utiliser ses gangs.

La deuxième mi-temps est légèrement à l’avantage des Tunisiens qui font du pressing face à des Ivoiriens un peu essoufflés. Mais toujours aussi motivés. L’entrée de Didier Drogba puis de Max Gradel donne un coup d’accélérateur au rythme. Choix judicieux de Sabri Lamouchi. Puisqu’à la 86e minutes Yaya Touré inscrit le deuxième des éléphants.   Puis Ya Konan Didier à quelques instants de la fin crucifie les aigles. Score final : 3 buts à 0.

Revanche obtenue. Image redorée. On a retrouvé les Éléphants de Côte d’Ivoire. Ce soir on célébrera avec faste cette belle prestation. Dieu bénisse la Côte d’Ivoire.

Réagir

Réactions