Akwaba Yodé et Siro !

« Nous faisons partie d’un corps de métier où la note supérieure et la note inférieure doivent jouer ensemble pour donner une symbiose (…), où les accords doivent jouer ensemble pour donner une couleur ». C’est par ces mots que Siro, artiste chanteur,  a répondu au ministre de la culture, Maurice Bandama qui les recevait à l’occasion de leur retour et pour le lancement de la caravane de la paix. « Nous voulons dire simplement que nous sommes là, nous sommes venus participer à la paix pour notre pays » a renchérit  Yodé, l’autre binôme du groupe.

Le nouvel ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco, son Excellence Asalfo, affirme avoir donné toutes les garanties aux Zouglouman (artiste qui fait de la musique zouglou) pour leur retour, après deux ans passés hors du pays. Le lead du groupe Magic Système, a souhaité que ses « frères » rentrent plus tôt afin de « prendre part à la caravane de la réconciliation et de la paix qui commence ce samedi 20 octobre à San Pedro». Caravane qui sillonnera Gagnoa, Man, Korhogo, Bouaké et Abengourou et s’ébranlera le 3 novembre à Abidjan.

Si j’applaudis ici des deux mains, cette démarche qui vise à faire revenir les artistes dit « exilés », je pense d’une part, qu’il faut que toutes les garanties soient prises pour que leurs sécurités ( et j’entends bien tant physiques que sociales) soient réellement assurées. D’autres, part il y va de la responsabilité des artistes chanteurs (comme des artistes tout court) de s’engager résolument dans la paix et la réconciliation. Je pense qu’il est bien loin le temps où l’on s’affrontait par chanson interposée.

En ces heures où le train de la réconciliation a du mal à démarrer, les artistes ivoiriens devraient saisir cette caravane pour faire leur meaculpa et ensuite nous faire danser au rythme de l’unité nationale et d’une vraie réconciliation. Il y va de leurs responsabilités. Eux aussi ! Je pense que Yodé et Siro l’ont bien compris. Akwaba, les gars !

Réagir

Réactions